Antifascisme

Antifascisme radical ? Sur la nature industrielle du fascisme

Communiqué de presse
À l’heure où l’idéologie fasciste et l’extrême droite paradent et s’ancrent profondément dans notre paysage politique, Sebastián Cortés développe une pensée inédite et salutaire sur l’antifascisme. Il le veut radical, au sens étymologique du terme : « à la racine de ». Il s’agit donc d’éradiquer le fascisme à sa source, pour qu’il n’ait plus jamais la possibilité matérielle et idéologique d’exister.
Ce n’est pas un hasard si le fascisme – en tant que synthèse d’idées et de pratiques notamment (...)

70e anniversaire de la libération du camp de Mauthausen

Le 5 mai dernier, au cimetière du Père-Lachaise, la CNT s’est jointe à la commémoration organisée par l’Association 24 Août 1944 pour célébrer le 70e anniversaire de la libération du camp de Mauthausen.
Des 8 000 déportés antifascistes espagnols, 2 000 sont revenus.
Parmi eux, des membres de la CNT dont au moins deux d’entre eux ont fréquenté assidûment le 33 rue des Vignoles, siège de notre organisation.
Il s’agit de Francisco Roda et de Roque Llop dont une courte biographie a été insérée dans Le Combat (...)

Contre le racisme et l’extrême droite, 4 ans après l’assassinat de Clément Méric par des fascistes

4 ans après la mort de Clément Méric tué par des fascistes
RDV 3 juin place de la république

Agression du cortège syndical par les fascistes de la LDJ le 1er mai

Communiqué de la CNT-RP
À Paris, le 1er mai 2015, le cortège syndical a été agressé par la milice d’extrême droite de la Ligue de défense juive, comme cela avait déjà été le cas en 2013. Cette organisation est interdite en Israël même et aux USA. En France, le gouvernement avait envisagé en 2014 sa dissolution à la suite de violences et d’agressions répétées, sans jamais la décider. Lors de la manifestation du 1er mai dernier, elle s’est une nouvelle fois attaqué à plusieurs cortèges syndicaux, dont celui de la (...)

[Paris] Contre l’extrême droite, riposte antifasciste !

Dimanche 15 avril aura lieu au palais des sports le meeting parisien de Jean Marie Le Pen. Il sera le point d’orgue de la mobilisation autour du leader d’extrême droite à une semaine du premier tour des élections présidentielles. Les tentatives d’institutionnalisation et la stratégie de relookage du front national ne nous font pas oublier son vrai visage : le front national distille depuis plus de trente ans son discours et son idéologie raciste, sexiste, homophobe et antisociale.
A l’approche du (...)

Manifestation des antifascistes radicaux à Paris

communiqué unitaire de : SCALP-REFLEX Paris, de la CNT, Alternative Libertaire, Fédération Anarchiste, NPA, RLF-MLV, MQJS.
Manifestation des antifascistes radicaux à Paris
Ce 9 mai 2009, près de 500 antifascistes radicaux ont défilé à Paris en hommage à la Résistance. De la place Rol-Tanguy jusqu’à Montparnasse, en passant par le boulevard Arago, le cortège compact et dynamique s’est arrêté à plusieurs reprises pour écouter des interventions rappelant l’histoire de la Résistance et la collaboration des (...)

Pourquoi nous sommes Charlie ?

Pourquoi nous sommes Charlie ?
Pourquoi sommes-nous Charlie ? L’attentat qui a eu lieu mercredi 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo ne peut nous laisser indifférents. Pourquoi ? Parce que nous sommes Charlie ? D’accord, mais en quoi ?
En un mot, nous sommes Charlie parce que nous sommes libertaires.
Ce n’est pas que nous soyons d’accord avec tout ce qu’a pu écrire ou dessiner Charlie Hebdo, et nous ne nous privons et ne nous priverons pas de le critiquer quand nous l’estimerons (...)

Hommage aux antifascistes de la Nueve

Les syndicats CNT de la région parisienne, comme chaque année, se joindront à l’hommage aux antifascistes espagnols de la Nueve (9e compagnie de la 2e DB-Leclerc) libérant Paris organisé par l’association 24 août 1944.
Cette année, l’hommage s’étendra aux étrangers ayant participé aux combats pour la liberté.
Rendez-vous le jeudi 24 août à 17 h 30 au 3, rue de Lobau.
En savoir plus sur La Nueve
CNT-infos spécial (...)

Le 9 Mai : Riposte sociale antifasciste !

Depuis de trop nombreuses années, l’extrême droite radicale parisienne tente, avec plus ou moins de succès, de se réunir le 9 mai dans les rues de Paris, au prétexte de la mort d’un de ses militants en 1994. Depuis sept ans, nous nous mobilisons contre cette présence dans la rue.
De manifs en concerts, de rassemblements de solidarité internationale en défilés à la mémoire des résistants de la Seconde Guerre mondiale, nous avons affirmé une présence antifasciste dans les rues.
Comme rien n’est jamais (...)