Loi travail

Face à la machine de guerre sociale, passons ensemble à l’offensive !

Avec l’élection de Macron, on savait que la rentrée serait rude. Les ordonnances qui passent en force pour démanteler le code du travail, les suppressions de postes dans la fonction publique ou les attaques renouvelées contre les retraites et l’assurance chômage, les insultes envers les travailleuses et travailleurs, ce ne sont pas les sujets qui manquent pour se mobiliser !
C’est nous qui bossons, c’est nous qui produisons, c’est nous qui subissons !
Compétition, évaluation (...)

Contre la dictature patronale et étatique, grève générale reconductible !

Communiqué de presse
Si notre organisation syndicale n’a jamais eu d’illusion sur notre prétendue démocratie et sur la représentation parlementaire, le recours au 49.3 pour imposer la loi travail, le prolongement de l’état d’urgence et les violences policières systématiques constituent un arsenal clair au but sans équivoque : imposer par la force des lois qui s’attaquent directement et brutalement aux droits et aux libertés des travailleurs.
État et patronat, main dans la main, mènent (...)

Grève et manifestation le 26 mai contre la Loi travail et son monde

Si notre organisation syndicale n’a jamais eu d’illusion sur notre prétendue démocratie et sur la représentation parlementaire

La loi Travail concerne aussi les cheminots

Loi Travail/CCN/Accords d’Entreprise SI VIS PACEM, PARA BELLUM
(Si vous voulez la paix, préparez la guerre)
La grève par un mouvement de grande ampleur, c’est bien ce qui nous attend début juin pour sauver nos métiers, nos conditions de vie et de travail.
LOI TRAVAIL/CCN/Accords d’entreprise : TOUT EST LIÉ
« La loi Travail ne concerne pas les cheminots » donc inutile de se mobiliser à ce sujet ! Voilà ce qu’on entend parfois et bien sûr, cela est FAUX !!!
La loi Travail (...)

Austérité et recul social dans nos collectivités : ça suffit !

Crédit d’impôt, compétitivité emploi, pacte de responsabilité, accord national interprofessionnel, loi Macron et maintenant loi dite « travail » : autant de cadeaux faits aux entreprises et aux actionnaires au détriment du reste de la population, et qui servent de prétexte aux élu-e-s des collectivités territoriales pour mener des attaques frontales sur les conditions de travail des agents, sur la qualité des services rendus aux habitant-e-s et qui aggravent les inégalités de (...)

Le droit de manifester directement remis en cause par l’État

Contrairement à ce qui se dit en boucle dans les grands médias, lors de la manifestation du 14 juin contre la loi travail, la violence n’est pas venue des manifestants mais bien de la police, sur ordre du gouvernement.
Une violence policière aveugle, sans précédent, s’est déchaînée tout au long au du parcours de la manifestation. Dès le départ, le cortège de tête, avec des personnes de tous âges et de toute appartenance syndicale, est chargé de toutes parts. Les policiers tapent en (...)

Le Medef agresse, les travailleurs trinquent : libérez notre camarade et l’Unedic

Mardi 7 juin, en début d’après-midi, pour protester contre le refus du Medef (et de son bras droit, la CFDT) de valider l’accord de branche spectacle concernant les annexes 8 et 10 de la convention Unedic (intermittents), obtenu pourtant après de nombreuses mobilisations et négociations le 28 avril, une centaine de personnes ont pacifiquement occupé le siège de l’organisation patronale.
Le responsable de la sécurité du Medef a violemment agressé physiquement Loïc, un camarade de lutte, (...)

Après le 31 mars, la lutte contre la loi travail continue les 5 et 9 avril

Dans la continuité des mobilisations des 9, 17, 24 et 31 mars qui furent
un succès pour le mouvement social et pour la CNT, deux autres journées de
mobilisation sont prévues : le 5 avril plutôt à l’initiative des étudiants
et lycéens et le samedi 9 à l’appel des syndicats dits représentatifs.
Le 5 avril, les syndicats de l’éducation CNT appellent d’ores et déjà à la
grève. Les syndicats de la région parisienne appellent l’ensemble des travailleurs à participer à ces deux jours de (...)

Loi travail de “gauche” : un recul social sans précédent

Les journées de mobilisation des 9, 31 mars et celle du 9 avril ont montré la détermination du monde salarié et de la jeunesse à faire barrage au nouveau projet de loi antisocial du gouvernement “socialiste”.
Ce gouvernement de “gauche” réprime comme jamais le monde du travail
Les salariés d’Air France licenciés pour une malheureuse chemise déchirée, les Goodyear condamnés à de la prison ferme pour avoir retenu des cadres quelques heures, une inspectrice du travail (...)

Négociations Unedic : la loi travail ne suffit pas au patronat, 
il s’attaque aux précaires et chômeur.euses...

Alors que la loi travail vise notamment à faciliter les licenciements, le patronat et l’État (et leurs fidèles accompagnateurs des CFDT, CFTC et CGC) s’en prennent parallèlement à l’assurance chômage, à l’occasion des négociations de la convention Unedic.
L’article 52 de la loi « travail » prévoit déjà de renforcer les moyens de flicage des chômeur.euses, en autorisant par exemple Pôle emploi à ponctionner directement les supposés trop-perçus, même quand l’erreur est du côté de (...)