Loi travail

Grève et manifestation le 26 mai contre la Loi travail et son monde

Si notre organisation syndicale n’a jamais eu d’illusion sur notre prétendue démocratie et sur la représentation parlementaire

La loi Travail concerne aussi les cheminots

Loi Travail/CCN/Accords d’Entreprise SI VIS PACEM, PARA BELLUM
(Si vous voulez la paix, préparez la guerre)
La grève par un mouvement de grande ampleur, c’est bien ce qui nous attend début juin pour sauver nos métiers, nos conditions de vie et de travail.
LOI TRAVAIL/CCN/Accords d’entreprise : TOUT EST LIÉ
« La loi Travail ne concerne pas les cheminots » donc inutile de se mobiliser à ce sujet ! Voilà ce qu’on entend parfois et bien sûr, cela est FAUX !!!
La loi Travail par certaines de ses (...)

Boîte à outils : l’état d’urgence, la répression policière et antisyndicale

Face à la stratégie de la tension (état d’urgence, pressions et dispositifs policiers "encadrant les manifs", violences policières à l’encontre de manifestants, etc.), mise en place par l’État pour faire taire les mobilisations contre la loi Travail, il nous est apparu important de rappeler quelques conseils en cas d’interpellation et de produire du matériel en conséquence. La comparution immédiate, c’est non.
Tu es arrêté, tu es en garde à vue et on t’annonce que tu vas passer en comparution (...)

1er Mai à Paris : pour une révolution sociale et libertaire

1er Mai à Paris : pour une révolution sociale et libertaire
Manifestation anarcho-syndicaliste et libertaire RDV à 11 heures Place des fêtes
Manifestation syndicale RDV à 15 heures à Bastille

Le droit de manifester directement remis en cause par l’État

Contrairement à ce qui se dit en boucle dans les grands médias, lors de la manifestation du 14 juin contre la loi travail, la violence n’est pas venue des manifestants mais bien de la police, sur ordre du gouvernement.
Une violence policière aveugle, sans précédent, s’est déchaînée tout au long au du parcours de la manifestation. Dès le départ, le cortège de tête, avec des personnes de tous âges et de toute appartenance syndicale, est chargé de toutes parts. Les policiers tapent en priorité sur la tête, (...)

Le 9 mars contre la réforme du travail : la CNT est dans la rue

Tous les rendez-vous de la CNT le 9 mars
Mise à jour régulière
Les rendez-vous détaillés
À Angers
10 h 30 Place Leclerc
À Aubenas
Rassemblement à 12h au Champs de Mars.
À Bordeaux
La manifestation est prévue à 13h, place de la Victoire.
À Chambéry
Place de la Sasson à 14 heures
À Dijon
Rdv 12 heures, place de la Libération.
À Grenoble
Rdv à 12 heures, place Verdun.
À Lille
13 heures, place de la République
En Loire 12h00 devant la préfecture de St-Etienne Place Jean Jaurès 12h00 également (...)

Face aux violences policières et aux interdictions de manifester, maintenons l’unité pour le retrait de la loi travail !

Face aux violences policières et aux interdictions de manifester, maintenons l’unité pour le retrait de la loi travail !
Contre le projet de loi travail, la lutte est âpre, et les violences policières sont décomplexées. La Maison du Peuple à Rennes expulsée par le Raid, le quadrillage militaire le lendemain du centre-ville, les interdictions de manifester le 17 mai délivrées à plusieurs dizaines de personnes sont l’illustration flagrante de l’utilisation de l’état d’urgence contre le mouvement social. (...)

Face à la machine de guerre sociale, passons ensemble à l’offensive !

Avec l’élection de Macron, on savait que la rentrée serait rude. Les ordonnances qui passent en force pour démanteler le code du travail, les suppressions de postes dans la fonction publique ou les attaques renouvelées contre les retraites et l’assurance chômage, les insultes envers les travailleuses et travailleurs, ce ne sont pas les sujets qui manquent pour se mobiliser !
C’est nous qui bossons, c’est nous qui produisons, c’est nous qui subissons !
Compétition, évaluation permanente, suprématie (...)

Contre les réformes Macron : en marche le 12 septembre

Inversion de la hiérarchie des normes ?
L’objectif est de renvoyer la fixation de la norme du travail là où le rapport de force est le plus faible pour nous : au niveau de l’entreprise.
Aujourd’hui, le code du travail et les conventions collectives nous donnent des droits minimaux en terme, par exemple, de temps de travail. Les accords de branche et d’entreprise ne peuvent être que mieux disant pour nous.
Demain, avec Macron, des accords d’entreprise pourront être plus défavorables : ainsi nous (...)

Austérité et recul social dans nos collectivités : ça suffit !

Crédit d’impôt, compétitivité emploi, pacte de responsabilité, accord national interprofessionnel, loi Macron et maintenant loi dite « travail » : autant de cadeaux faits aux entreprises et aux actionnaires au détriment du reste de la population, et qui servent de prétexte aux élu-e-s des collectivités territoriales pour mener des attaques frontales sur les conditions de travail des agents, sur la qualité des services rendus aux habitant-e-s et qui aggravent les inégalités de ressources entre (...)