1er mai

1er Mai à Paris : pour une révolution sociale et libertaire

1er Mai à Paris : pour une révolution sociale et libertaire
Manifestation anarcho-syndicaliste et libertaire RDV à 11 heures Place des fêtes
Manifestation syndicale RDV à 15 heures à Bastille

Pour un 1er mai syndicaliste révolutionnaire et anarcho-syndicaliste

Les syndicats CNT de la région parisienne appellent à 1er mai anarcho-syndicaliste et syndicaliste révolutionnaire.
Le départ se fera Place des fêtes (XIXe) à 11 heures.
Nous rejoindrons la manifestation unitaire à Montparnasse l’après-midi.

1er Mai : une journée chargée d’histoire ouvrière

Nous ne pouvons éternellement vivre… comme des bêtes. Et le temps viendra où notre silence sera plus fort que les voix qu’ils étouffent aujourd’hui. — August Spies, militant anarchiste exécuté pour délit d’opinion, un des sept de Chicago.
Le 1er mai 1886 débute à Chicago une grève de plusieurs jours organisée par les syndicats de salariés afin d’obtenir la réduction du temps de travail journalier de 12 à 8 heures. Le mouvement s’inscrit dans la longue lutte autour de la journée des huit (...)

[77] 1er mai : Nous ne paierons pas leur Crise

Cliquez sur l’image pour télécharger le trat unitaire au format pdf
.......................
La crise que nous subissons, nous la payons quotidiennement au prix fort : Licenciements, chômage, précarité, racisme, discrimination, expulsions de logement, reconduite à la frontière, vie chère, répression, casse des services publics ou démantèlement de la sécurité sociale... ça suffit ! Il est temps, de s’organiser et d’engager le bras de fer contre le capitalisme et le patronat !
Aux (...)

Appel : Manif du 1er Mai à Marne-la-Vallée (11 heures RER Noisy-Champs)

RDV 11h : Dalle du Champy à Noisy-le-Grand (93) RER Noisy-Champs (sortie coté champy)
1er Mai : le changement ! Ce sont nos luttes qui le feront !
Leur crise, nous la payons quotidiennement au prix fort : licenciements, chômage, précarité, racisme, discriminations, expulsions de logement, reconduites à la frontière, vie chère, répression, casse des services publics ou démantèlement de la sécurité sociale... ça suffit !
Depuis plusieurs mois, les annonces des plans dits sociaux se (...)

[Union Régionale Parisienne] Le 1er mai, chassons les prédateurs !

Manifestations du 1er mai : 11h30 : Place des Fêtes (19e) 14h00 : RER Port Royal (6e)
Après des mois de mensonges des crétins estampillés « spécialistes », payés pour ne pas employer les mots « crise », « récession », « Grande Dépression », « 1929 », la vérité est apparue au grand jour. Les délires du monde de la finance auront de très graves répercussions à l’échelle de la planète.
Certes, les traders, ces nuisibles, auront des soucis pour revendre leur Jaguar et devront licencier le (...)

1er mai : Contre-offensive syndicale

Les patrons ont toujours crié à la faillite chaque fois que le rapport de force leur imposait de donner du temps libre aux travailleurs. Pourtant, la fin de l’esclavage, l’abolition du travail des enfants, la création du code du travail et de la Sécurité sociale, les congés payés, les 40 puis 35 heures, n’ont pas empêché l’explosion des profits.
Depuis une quinzaine d’années, les gouvernements successifs ne cessent de répéter qu’il ne serait plus possible d’accorder une retraite à 60 (...)

1er mai : l’espoir est dans nos luttes !

MANIFESTATION SYNDICALE UNITAIRE DU 1ER MAI Paris : rendez-vous CNT au RER Port-Royal à 14 h

Agression du cortège syndical par les fascistes de la LDJ le 1er mai

Communiqué de la CNT-RP
À Paris, le 1er mai 2015, le cortège syndical a été agressé par la milice d’extrême droite de la Ligue de défense juive, comme cela avait déjà été le cas en 2013. Cette organisation est interdite en Israël même et aux USA. En France, le gouvernement avait envisagé en 2014 sa dissolution à la suite de violences et d’agressions répétées, sans jamais la décider. Lors de la manifestation du 1er mai dernier, elle s’est une nouvelle fois attaqué à plusieurs cortèges (...)

Pour un 1er mai syndicaliste révolutionnaire

« Gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser, ce qui s’obtient soit en leur ôtant les moyens de le faire, soit en leur donnant un tel bien-être qu’ils ne souhaitent pas un autre sort » - Machiavel, Le Prince
Matraquage à tous les étages : la répression et la division, derniers remparts du capitalisme en crise
S’il est bien une chose de sûre dans nos sociétés contemporaines, c’est que la classe dirigeante, qu’elle soit économique ou politique, (...)